Prochaine commission le 18 juillet - PV commission réparation du 20 juin - Françoise Dumas succède à Jean-Marie Bockel

Une Commission nationale indépendante rattachée au Premier ministre

Prix annuel "général François Meyer" de la Commission Harkis

Chaque année, la Commission remet un Prix pour récompenser une ou plusieurs productions intellectuelles ou artistiques afin de valoriser l’histoire et le parcours des Harkis et constituer un patrimoine.

Photo de la première réunion du jury du prix 2023 de la Commission Harkis
Photo de la première réunion du jury du prix 2023 de la Commission Harkis (c) Damien CARLES / Matignon

L’histoire des Harkis dans l’art

L’histoire des Harkis figurent trop peu dans l’art et dans les livres. En recensant les productions artistiques en France relatives aux Harkis, les experts de la Commission ont constaté que peu d’œuvres traitent de leur histoire singulière, et ce, sur les deux rives de la Méditerranée.

Si les œuvres existantes sont rares et peu connues du grand public, les quelques livres écrits par les descendants des Harkis circulent essentiellement dans les milieux associatifs concernés par la question et les productions intellectuelles qui abordent l’histoire des Harkis, notamment dans un cadre universitaire, restent éparses.

Alors que l’État français effectue un travail mémoriel de fond sur leurs histoires et parcours de vie, les experts cherchent à identifier les objets intellectuels et toutes pièces artistiques qui retracent les destins dramatiques des Harkis pour les mettre en valeur.

L'observation, peinture de Tonès de Sache
L'observation, peinture de Tonès de Sache © Tounès de Sache / Harkis Dordogne

L'observation :

Par cette œuvre, réalisée en 2016, l'Artiste a voulu exprimer à travers son œuvre le Silence, le Regard, l’Écoute, des mots qui résonnent depuis son enfance, en voyant toute cette misère, en entendant tout.

Mais il ne fallait surtout pas parler, ainsi à travers la fermeture Éclair elle exprime trois temps : avant l’événement de l'Algérie (guerre civile) elle est fermée, durant des années après, il y aura cette ouverture de la plaie et un repliement sur elle-même. Elle termine avec la bouche semi-ouverte c'est le début de la Libération de la parole, son Histoire, l'Histoire des Harkis commence à être connue mais pas entièrement.

Cliquer ici pour continuer la découverte des œuvres de Tounès de Sache sur le site harkisdordogne.com

Extrait du Mandat "Création artistique et histoire des Harkis" :

"La Commission souhaite être éclairée sur la production artistique disponible en France relative aux Harkis et à leur histoire. 

Une recension des œuvres évoquant les Harkis sera réalisée dans les champs notamment littéraire, cinématographique, audiovisuel pictural. 

Cette recension permettra d’identifier les auteurs des œuvres concernées et de mettre en valeur leur démarche.

La Commission souhaite en particulier être informée sur les œuvres créées par des Harkis et des descendants de Harkis et inspirées par leur propre vécu."

Télécharger le mandat "Création artistique et histoire des Harkis"

Valorisation de l’histoire des Harkis

Face à ce constat, la Commission souhaite valoriser l’histoire et le parcours des Harkis en récompensant avec un prix annuel, une ou plusieurs productions intellectuelles ou artistiques remarquables qui traitent de l’histoire des Harkis de manière singulière.

Tapis de la manufacture nationale de tapis de la Savonnerie de Lodève
Manufacture nationale de tapis de la Savonnerie de Lodève

En 1964, l’atelier de tissage de Saint-Maurice-l'Ardoise (Gard) s’installe à Lodève. Il doit favoriser l’insertion de femmes françaises d’origine nord-africaine ayant quitté l’Algérie après l’Indépendance. Ce sont les lisseuses.

En 1965, l'atelier est rattaché à l'Administration du Mobilier national. Si la Manufacture de la Savonnerie tisse encore aujourd’hui quelques copies de tapis anciens en substitution de pièces anciennes, elle interprète essentiellement des cartons de créateurs contemporains : peintres, architectes et designers.

Ce Prix a plusieurs objectifs : 

  • encourager le développement d’une activité artistique et universitaire sur l’histoire des Harkis ;
  • témoigner de l’engagement et de la qualité du travail de celles et ceux qui traitent, d’une façon ou d’une autre, cette page de l’Histoire.

 

Postuler aux prix décernés par la Commission

Modalités

Pour postuler au Prix de la Commission, voici les modalités à remplir : 

  • avoir créé ou participé à la création d’une production intellectuelle ;
  • proposer une œuvre unique par candidat ;
  • transmettre le dossier de candidature par courriel à l’adresse suivante :  commissionnationaleharkis@pm.gouv.fr ;
  • déposer le dossier de candidature entre le 5 décembre 2022 et le 30 avril 2023 inclus.

Sélection d’une œuvre recensée par le jury

Le jury peut spontanément proposer à la sélection une production intellectuelle ou artistique. L’auteur de la production concernée en est informé par courrier avec accusé de réception. À partir de la réception du courrier, l’auteur de la production a un délai de quinze jours pour faire savoir au jury s’il accepte d’être nommé. 

Une question ?

Pour toutes questions relatives au prix, un courriel est à votre disposition : commissionnationaleharkis@pm.gouv.fr

 

Le jury

Le jury est présidé par Monsieur Jean-Marie Rouart, élu à l’Académie française au fauteuil 26, le 18 décembre 1997.

Jean-Marie-Rouart de l'académie française (c) Canal Académies
Jean-Marie-Rouart de l'académie française (c) Canal Académies

Il est officier de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du Mérite et commandeur des Arts et des Lettres.

Il est essayiste, journaliste et romancier.

Parmi ses nombreux ouvrages, discours et travaux académiques, il a reçu le prix Maurice Genevoix pour La femme de proie en 1989, les prix de l’Académie : le prix de l’Essai Ils ont choisi la nuit en 1985 et le prix Roberge La fuite en Pologne en 1975.

 

Il est accompagné par deux autres académiciens en la présence de :

Monsieur Amin Maalouf, membre de l’Académie française

Amin Maalouf de l'académie française - Canal Académies
Amin Maalouf de l'académie française - Canal Académies

et de Monsieur Andreï Makine, membre de l’Académie française

Andreï Makine de l'académie française (c) Canal Académies
Andreï Makine de l'académie française (c) Canal Académies

La remise du Prix

Chaque année, se déroulera aux alentours de la journée nationale d’hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives de l’armée française en Algérie.

En 2023, la remise du Prix prix est prévue le mercredi 4 octobre.

Retrouvez les actualités de la CNIH et des associations ci-dessous :

Consulter toutes les actualités

La Commission recueille la parole des Harkis,
déposez votre témoignage :

Vous êtes Harki ou descendant et souhaitez témoigner ? Déposez sonos, photos, vidéos, documents en remplissant le formulaire dédié : je dépose mon témoignage

POUR MÉMOIRE, les dossiers de réparation sont instruits par l'Office national des combattants et des victimes de guerre qui vous accompagne dans la constitution de votre dossier et toutes questions sur son suivi. Pour cela appelez le numéro vert 0801 907 901.

► IMPORTANT, la Commission nationale indépendante Harkis n'est pas compétente pour recevoir, étudier et suivre un dossier de demande de réparation. Elle ne pourra donc pas vous apporter une réponse liée à une demande de réparation.